Le bureau d’études ligérien Césame Environnement a été mandaté pour effectuer un inventaire des espèces animales et végétales sur le site et ses abords. Ces études ont démarré en mai 2017 et ont duré une année de façon à prendre en compte un cycle de vie complet des milieux.

Les enjeux naturalistes des Noës

Ce diagnostic a permis d’identifier des enjeux forts au nord avec la présence d'une tourbière. Néanmoins, cette zone a été incluse dans les études environnementales, mais la possibilité d'y implanter des éoliennes est totalement exclue.

L'activité des chauves-souris est très importante sur la zone et des espèces de haut vol, donc sensibles à l'éolien, ont été identifiées.

Concernant les oiseaux, aucun couloir de migration majeur n'a été identifié. Néanmoins, la présence de la chouette Chevêchette est présumée sur la partie sud de la zone, secteur finalement exclu de la zone d'implantation.

Des mesures "ERC" (Eviter, Réduire, Compenser) envisagées

 Des mesures dites « ERC » (Eviter, Réduire, Compenser) seront mises en place pour garantir un projet de moindre impact :

  • Préparation environnementale du chantier (balisage, sensibilisation)
  • Suivi environnemental du chantier
  • Période de déboisement hors période de reproduction et d'hibernation (septembre-octobre)
  • Contrôle des ruissellements et pollution (rigoles coupe eau, etc.)
  • Reconstitution des sols post chantier et restauration d’habitats herbacés et arbustifs
  • Restauration des ruissellements en direction des zones humides, notamment pour la tourbière
  • Lutte contre les espèces végétales invasives
  • Précaution avant abattage des gros arbres (inspection, suivi par un écologue) pour les chauves-souris
  • Adaptation du fonctionnement du parc en fonction de la présence des chauves-souris : arrêt des éoliennes en période d'activité des chauves-souris.
  • Restauration de zones de reproduction pour les amphibiens
  • Suivi écologique global pour tous les groupes impactés, et particulièrement avifaune, chauves-souris
  • Suivi de mortalité