L'implantation des éoliennes a été étudiée pour s'intégrer au mieux dans le paysage. Ainsi, l’ensemble des lieux et monuments possédant un intérêt patrimonial, culturel et/ou environnemental dans un rayon de 20 km a été recensé dans le cadre d'une étude réalisée par le bureau d'études Abies. Plus de 40 photomontages ont été réalisés de façon à visualiser le futur parc éolien au sein du paysage, depuis différents points de vue (voir plus bas).

Pour limiter l'impact paysager du projet, des mesures d'évitement et de réduction ont été définies.

Mesures d'évitement liées à la conception du projet

  • L'implantation des éoliennes a été choisie en cohérence avec le parc éolien de Saint-Nicolas-des-Biefs : composition proche (nombre d'éoliennes, alignement...), gabarit des éoliennes, hauteur de moyeu.
  • Les zones les plus sensibles au niveau paysager ont été évitées : les lisières de forêt le long de la D478 et aux extrémités nord et sud de la zone d'étude, ainsi que le secteur sud de la zone d'étude.

Mesures de réduction

  • L'éolienne E1 a été décalée pour sortir du champ de visibilité de la route depuis la sortie sud du hameau de la Verrerie.
  • Les incidences liées aux travaux de terrassement seront réduites.
  • Le poste de livraison sera revêtu d’un bardage bois.

Des mesures d'accompagnement viendront compléter les précédentes mesures :

Mesures d'accompagnement

  • Des panneaux d'information à destination des randonneurs et usagers du site seront mis en place. Ils pourront également servir lors de visites et d'animation autour de l'éolien.

Photomontages

Depuis le barrage du Rouchain (Renaison)

Depuis le hameau Le Pont (Les Noës)

Depuis le sud du hameau les Forges (Les Noës)

Depuis les Noës

Depuis le plateau de la Verrerie (St-Rirand)

Depuis le sud d'Arcon